Les quatre familles de vin

Après de nombreuses années d’observation, nous avons choisi subjectivement de catégoriser les vins en familles avec pour finalité d’offrir à chacun une méthode pour orienter ses choix et optimiser son plaisir. Comme toute classification, elle présente un côté réducteur : ces familles sont schématiquement réparties en 4 groupes, mais il va de soi que certains produits font l’objet d’exceptions et se situent aux intersections d’un ou plusieurs groupes.

 

Vins de cépages

Ce sont des vins de types variétaux, aux arômes primaires facilement détectables grâce à de puissants marqueurs olfactifs. Des vins aux cépages de typicités aromatiques très
expressives, définis, par analogie, autour du floral, du végétal, du fruité, du minéral ou de l’épicé. Vins d’immédiateté, de consommation courante.

Vins de temps

Ce sont des vins où la fermentation, l’élevage et le vieillissement en bouteille prennent l’ascendant sur le terroir. Ne sont pas uniquement, mais souvent, des vins d’assemblages.
Les notes originelles (primaires) se sont atténuées ou pourraient s’atténuer au profit de notes plus complexes. Vins présentant une récurrence olfactive et gustative selon les
millésimes. Vins de garde.

Vins de terroirs

Ce sont des vins tendant vers une synergie parfaite entre le sol, le climat, la topologie et le savoir-faire du vigneron, qui influencent tous fortement les vins en leur conférant une très
grande diversité.

Le sol: les silices favorisent la finesse. L'argile influe en dureté et fermeté. Le calcaire induit davantage de rondeur, de souplesse.
Le climat: produit de grandes variabilités selon les régions, qu'elles soient humides ou chaudes, sèches ou tempérées.
La topologie: la hauteur, l'inclinaison, l'hydratation des parcelles présentant également d'innombrables possibilités. 
Le vigneron: au centre de la problématique: ses convictions, son expérience, ses choix viticole et vinicole ajoutent encore à la variété des possibles...
Ces multiples paramètres impliquent pour le dégustateur une grande souvenance des expériences olfactives passées.

Vins naturels

Ces vins sont à l'opposé des stéréotypes commerciaux. Ils échappent drastiquement à toute forme de standardisation. Ils sont issus d'une démarche viticole extrêmement stricte: le terroir travaillé incessamment afin de proscrire totalement l'utilisation  de produits de synthèse. Ils sont ensuite vinifiés, dans une très large mesure, sans correcteurs oenologiques: sans levurage chimique, sans filtration, sans sulfitage intempestif, sans chaptalisation, sans acidification ou désacidification. Les vignerons engagés dans cette voie répondent d'une éthique et d'une conscience irréprochables quant au respect de l'environnement. Vins philosophiques pour amateurs avertis.